web 2.0

L'attente : la ronde des doctologues 2

Lors de ma rencontre du 17 mars avec mon oncologue, je lui raconte mon entrevue avec la neurologue, les effets secondaires qui sont les mêmes que le Keppra et avec l’accord de mon neurochirurgien on décide que je ne prendrai plus ce genre de médicament, puisque depuis l opération je n’ai aucun symptôme d’épilepsie.On discute également du stade de la tumeur qui cette foisest un Oligodendrogliome grade 3, je m’étonne du diagnostic et en fait, je ne suis pas la seule puisque ni mon oncologue ni mon infirmière pivot n’ont vu cela au cours de leur carrière. J’apprendrai plus tard part l’intermédiaire d’un ami pathologiste, qu’il arrive, rarement, que la tumeur mute de cette façon au cours d’une récidive. Je m’explique, en 2000 on parlait d’un oligodendrogliome avec en toile de fond des cellules astrocytomes. On disait que j’étais en grade 2/ 3 puisque j avais plus d’oligodendrogliomes que d’astrocytome.En 2009, on diagnostique un oligoastrocytome de grade 3 mais à cette époque, il était impossible de me dire la proportion d’un l un versus l’autre.Aujourd’hui on m’assure que la tumeur est totalement un oligodendrogliome de grade 3, mais que les cellules se divisent plus rapidement que les fois précédentes.

 

Connaissant mes réticences à une radiothérapie, mais devant la situation, mon oncologue insiste pour que j’aille consulter une radio-oncologue afin qu’elle m’explique exactement dans mon cas, quels seront les effets secondaires de la radiothérapie combinée avec une chimiothérapie.Je dois dire que j’ai eu le privilège de rencontrer une femme extraordinaire, elle a eu la patience de m’écouter, de répondre à mes questions du mieux qu’elle pouvait, mais comme tous les médecins, il lui était impossible de me dire s’il est préférable que je fasse ou non la radiothérapie en grade 3 ou attendre en grade 4.

 

En effet, des études ont démontré clairement qu’en faisant une radiothérapie en grade 3 on augmentait le taux de survie.Mais aucune étude n’a été faite pour savoir si on attendait que la tumeur soit en grade 4 avant de faire la radiothérapie cela avait-il de l’influence ou non sur le taux de survie.Certains qui se sont vus diagnostiqués grade 3 ont peut être attendu au grade 4 pour faire la radiothérapie, mais vu le nombre limité de ce genre de cas, aucune étude n’a pu être fait.

 

Je me retrouve donc devant faire un choix, je suis hors statistique, le protocole est de faire une radiothérapie combinée a une chimiothérapie.Ce qui ne sera pas une partie rigolade puisque la radiothérapie s’étendra sur 6 semaines avec chimiothérapie à tous les jours pendant ses 6 semaines et après 6 mois de chimiothérapie 5 jours sur 28jours.Ca fait beaucoup , et si j’ai trouvé cela pénible en 2009 il faut m’attendre à ce que cela soit deux fois plus difficile. Il me reste quelques jours avant de revoir mon oncologue et lui faire part de ma décision

Tags: , ,

Tumeur au cerveau-3ième round

Ajouter un commentaire

  Country flag

biuquote
  • Commentaire
  • Prévisualiser
Loading