web 2.0

Le bénévolat

 

Je me retrouvais donc libre de mon temps et j'avais besoin de m'occuper, mais surtout, de me sentir utile. Je me suis donc présentée au Centre d'Action bénévole de mon quartier pour voir ce que je pouvais faire comme bénévolat. Je débutai par demi-journée par semaine, au centre lui-même comme réceptionniste, après un mois on me transféra à la mise à jour des dossiers des bénéficiaires ainsi que des bénévoles et au bout de quelques mois, je fus responsable des Appels et Visites d'Amitiés. Il s'agissait d'une part de coordonner les appels et visites d'amitiés entre un bénévole et un bénéficiaire. La clientèle visée étant toute personne désirant briser l’isolement, souffrant de problèmes de santé mentale, de déficience intellectuelle, physique ou sensorielle causée soit par le vieillissement, problèmes de santé ou le réseau social est limité.

 

J'ai aimé m'occuper de ce dossier, je pouvais faire le suivi de chez moi, et ce, à n'importe quelle heure ou presque. J'ai eu la chance de côtoyer des personnes de tout acabit, des jeunes et des moins jeunes, des pauvres et des mieux nantis, des gens en santé et d'autres atteints d'une grave maladie. Bref, tantôt bénévole, tantôt bénéficiaire, l'isolement, la misère humaine, la fragilité des êtres qui étaient dans une situation de privation constante, des êtres frustrés par la discrimination et le harcèlement dont ils étaient victimes, des êtres vulnérables face à la maladie et à la pauvreté. On n'a pas besoin d'aller dans un pays du tiers-monde pour voir tout cela, non juste regarder autour de nous!

 

Qui n'a pas dans son entourage, un parent, une connaissance, un voisin qui vit dans l'isolement. Il faut beaucoup de courage pour sortir de cet isolement quand on est seul et que l'on ne reçoit aucune motivation de l'extérieur. Se créer de nouvelles amitiés suppose une certaine confiance en soi. Communiquer, échanger cela permet d'exprimer des émotions et partager certaines situations difficiles, mais aussi des joies que nous vivons. Bref, cette expérience m'a amenée à ouvrir les yeux et à regarder autour de moi. Un téléphone, une fois par jour à une amie isolée, une visite régulière à une autre dans un CHSLD parce qu'elle souffre de Parkinson, un bonjour et une petite discussion à un voisin que je sais complètement seul. Non pas pour faire du bénévolat en tant que tel, mais juste parce que je sais que cette petite attention peut faire toute la différence dans leur vie et qu'eux font la mienne.

 

Le Bénévolat est une ressource importante au Québec comme partout dans le monde. Que vous soyez jeune ou moins jeune, travailleur ou retraité, quel que soit votre type d'engagement à court ou à long terme, vous vivrez une expérience enrichissante et inoubliable. Vous développerez des aptitudes, vous rencontrez des personnes avec qui vous aurez des affinités. Vous agrandirez votre réseau social, mais surtout, vous apprendrez à mieux vous connaître.

Ajouter un commentaire

  Country flag

biuquote
  • Commentaire
  • Prévisualiser
Loading