web 2.0

Ah! les hôpitaux.

On critique souvent notre système de santé au Québec en ce qui me concerne, j'ai toujours été bien servie que ce soit à l'urgence, au bien comme patiente à l'étage ou encore avec des spécialistes de tout genre. Le plus difficile c'est d'y avoir accès, mais dès qu'on est dans le système on nous prend en main, en tout cas en ce qui me concerne. Je sais que ce n'est pas toujours rose et que certains auraient des horreurs à raconter, mais ce que je sais c'est que la majorité du temps, tous font leur possible pour nous guérir ou nous rendre le séjour à l'hôpital plus acceptable. Cela n'empêche pas les heures d'attente que nous passons à l'urgence dans l'espoir de voir un médecin.
 
 
Au cours des dernières années, j'ai fréquenté assez souvent le milieu hospitalier, que ce soit pour moi, pour ma mère ou bien pour des amies. Chaque hôpital a ses forces et ses faiblesses et malheureusement lorsqu'on appelle le 911 on a pas toujours le choix de l'hôpital. J'ai fréquenté environ pendant 2 ans les hôpitaux pour ma mère avant que celle-ci ne décède. Elle a passé par 3 périodes de C.Difficile, où je devais me rendre chaque jour pour la laver, changer son lit et la faire manger et je la quittais alors qu'elle devait s'endormir pour la nuit. Je l'ai accompagné à tous ces examens, j'ai parlé avec tous ces médecins, tout ça pour me faire dire après 1 an et demi, qu'elle avait sans doute un cancer et que lorsque celui-ci apparaîtrait, il serait trop tard.
 
 
Alors que dans certains hôpitaux cela semble tourner comme sur des roulettes, d'autres par contre laissent à désirer. Est-ce de l'incompétence de la part des gestionnaires ou du personnel. Peut-être, mais en tout cas, une chose est sur, c'est un manque total d'organisation. Je n'ai jamais compris pourquoi lors de l'hospitalisation d'un patient pendant des semaines, celui-ci ne voyait jamais le même médecin chaque semaine. Pourquoi à chaque fois qu'on lui attribuait un nouveau médecin, doit-on encore et encore raconter le pourquoi de son hospitalisation. Pendant 2 ans, je me suis promenée avec une liste de médicaments ainsi qu'un historique médical que je remettais irrémédiablement à ses médecins. Ça évite de raconter à chaque fois la même histoire au risque d'oublier des éléments importants.
 
 
Un des problèmes majeurs de notre système de santé est, je crois, nos personnes âgées. J'entends par là que ces dernières occupent une place importante dans notre système de santé. Alors, pourquoi ne pas donner des vocations spéciales à certains hôpitaux et respecter ainsi nos ainés. Je pense qu'il faut une vraie vocation pour s'occuper de ces personnes, elles ont besoin d'êtres accompagnés et non pas bousculés. Elles ont des besoins spécifiques et sincèrement, je ne crois pas que chaque hôpital a les ressources et les compétences nécessaires. Aujourd'hui, il faut absolument être sur place si l'on veut que son parent soit bien traité et respecté. Je me souviens lors d'une période de C.Difficile avoir pris un dimanche de congé et dit à ma mère de m'appeler s'il y avait quoi que ce soit. Effectivement, elle m'appela en toute fin de journée, pour me dire que depuis le Midi, elle était dans une couche sale et que personne n'était venu la nettoyer et la changer, et ce, malgré ses appels d'aide fréquent. Pas besoin de vous dire que j'ai appelé immédiatement au poste et que j'ai carrément engueulé l'infirmière-chef.
 
 
 
On ne laisse pas une personne qu'elle soit âgée ou pas dans une couche souillée et ce, que l'on soit un dimanche ou un lundi. J'ai rappelé ma mère pour m'assurer qu'elle avait bien reçu les soins nécessaires et ce fût la seule fois où je ne me suis pas présentée. À partir de ce moment-là, j'étais présente tous les jours. Dès que j'ai pu, je l'ai ramené à la maison. Je ne peux pas vous dire si c'est à cause de la gestion de cet hôpital ou si nos ainés reçoivent le même traitement partout dans notre système hospitalier. Mais quoi qu'il en soit, il est grand temps que cela change. Nous ne tolèrerions pas cette situation s'il s'agissait d'enfants, alors pourquoi la tolérer pour nos ainés.

Tags: , , , ,

Système de Santé