web 2.0

Rencontre avec la radio-oncologue

Hier j'ai rencontré ma radio-oncologue, si j'arrive à faire mes 3 cycles de chimiotherapie sans problèmes je devrais commencer ma radiothérapie vers le 12 octobre prochain.  Il y a cependant des petits changements, au lieu des 30 traitements pour une période de 6 semaines a 50GY par jour, je recevrai 30GY ce qui porte le nombre de traitements à 33 soit presques 7 semaines.  Un peu long, considérant que je devrai recevoir un traitement chaque jour, mais bon pas le choix.

 

Concernant la possibilité de démence,  elle me confirme que ce n'est pas tant la radiothérapie mais surtout la maladie qui amène cette dernière.  Pour les effets secondaires on parle de:

Œdème cérébral

Crises d’épilepsie

Réactions cutanées

Amincissement ou perte des cheveux

Syndrome de somnolence

Nausées et vomissements

Maux d'oreille ou troubles de l'ouïe

Changements neurologiques

Déficits hormonaux

Radionécrose

Myélopathie post-radique

Diminution de la croissance des vertèbres

Leucoencéphalopathie

Troubles cardiaques

Troubles intestinaux

La liste est longue mais ce qui est fort probable c'est surtout la fatigue, sans conteste mais également la perte de mes cheveux, qui j'espère sera temporaire, mais il se peut que cela soit permanent.  Entre la démence et la perte de cheveux permanentes, je préfère la deuxième option.  Je peux trouver d'autres options pour les cheveux mais pas pour mon petit cerveau. 

Toujours est-il que je suis plus sereine face à ce traitement, il était temps cela m'aura pris 15 ans, faut dire que les traitements se sont améliorés et que j'ai la tête dure également. 

 

Prochain traitement mardi prochain vincristine en injection et 14 jours de procarbazine pour finir par une autre injection de vincristine.  Je croise les doigts que je puisse faire tout le traitement sans problèmes.

 

 

 

 

Chimiothérapie et activités

 

 

C'est en avril 2000 que j'ai débuté ma chimiothérapie, il s'agissait alors d'une rencontre qui allait durer 6 mois. La chimiothérapie PVC est une combinaison de trois (3) médicaments soit :procarbazine, lomustine et vincristine. Le lomustine et le procarbazine sont donnés oralement tandis que le vincristine lui est donnée par intraveineuse. Il y a comme je l'ai déjà mentionné des effets secondaires, dont les nausées et vomissements, éruptions cutanées, pertes de cheveux, myalgies, douleurs aux mâchoires et constipation.

 

En ce qui me concerne, ce fut les trois derniers symptômes qui m'ont accompagnée durant ces 6 mois. Je savais que cela serait temporaire et mis à part les douleurs, ce que je trouvais le plus difficile était cette fatigue constante. Les nuits, je ne dormais pas ayant trop mal et ce n'est qu'à l'aube ou enfin, je trouvais le repos. Il y a aussi la perte temporaire de mon permis de conduire. Et enfin la cigarette, mon Dieu que j'ai trouvé cela pénible de ne plus fumer du jour de mon opération jusqu'à mon dernier traitement. Eh oui!, j'ai repris pour fêter ce dernier traitement, mais surtout pour me prouver que je reprenais ma vie en main et que si je devais cesser de fumer ce serait de mon propre chef et non pas à cause d'une maladie.

 

L'Homme est un être entêté et la femme que je suis encore plus, comme si le fait de fumer allait me redonner le contrôle de ma vie.  J'ai toujours fonctionné à plein régime, travaillant le jour, étudiant le soir et les weeks-end. J'étais ce que l'on peut appeler une workaholic avide d'apprentissages. Non pas pour décorer mon bureau de diplôme, mais juste une assoiffée de connaissances. Durant ces 6 mois, je n'avais pas beaucoup d'activités si ce n'est la lecture et là je peux dire que j'ai lu à peu près tout ce qui me passait sous la main. Non seulement parce que j'aime lire, mais aussi pour retrouver ma mémoire, car après l'opération je n'arrivais même pas à me souvenir des quelques lignes que je venais de lire.

 

Je me suis donc fait un plan d'action, j'ai commencé à lire des  Harlequin, petit roman à l'eau de rose.J’entrevois déjà des sourires en coin, mais dans la vie il faut ce qu’il faut, je prenais papier et crayon, j'écrivais le nom des personnages avec des indices, ce qui me permettait de lire de plus en plus de pages. En fait,plus je lisais, plus ma mémoire reprenait de la vigueur, malheureusement je n'ai jamais pu retrouver ma concentration d'antan et ma mémoire à court terme me fait défaut quelques fois, mais si je lâche prise après quelque temps, elle revient. Ce n'est pas que je ne me souviens pas, non, c'est que mon cerveau doit prendre un autre chemin pour aller chercher l'information, alors je lui laisse le temps dont il a besoin.