web 2.0

Et pourquoi pas !

 

En ce 29 juin 2011, je prends ma plume...Oups, mon clavier pour écrire un peu de mon histoire. Plusieurs personnes de mon entourage m'ont suggéré depuis de nombreuses années d'écrire, soit un livre, soit un blogue, n'importe. À la fin, juste écrire! Pouquoi aujourd'hui, je ne pourrais vous dire. Juste que j'en ressens maintenant le besoin, alors je prends mon clavier et j'espère qu'au fil du temps quelque part, quelqu'un lira mes propos et peut-être, je dis bien peut-être, trouvera-t-il un certain réconfort dans mes mots, dans ma façon de voir la vie.

 

Alors voilà, pour commencer j'aimerais me présenter. Femme de 50 ans qui marche sur ses 51 ans dans quelques jours. Un demi siècle de fou de rires, de joie, d'amitiés et d'amour, mais aussi faut-il dire, de certaines expériences qui m'ont fait grandir, mûrir et voir la vie avec du soleil dans les yeux, et ce, malgré quelques embûches que j'ai su traverser, quelques fois en riant et d'autres fois en tempêtant, mais toujours j'ai appris et jamais je n'ai regretté ce que la vie m'a amené de bon et de moins bon.

 

J'aime la vie et encore plus, ces dernières années, alors que je sais que le temps m'est compté. Sans être mélodramatique, à l'aube de mes 40 ans la vie m'a offert un cadeau. Certains pourraient, croire qu'il s'agissait d'un cadeau empoisonné, mais non, cette expérience m'a fait, apprécier ce que j'ai vécu depuis. Elle a su me rendre plus contemplative devant ce que la vie nous offre de si beau. Un rayon de soleil qui brûle un jour d'hiver a moins 20 degrés. Une pluie abondante après des jours de canicule en juillet. Une abeille qui butine les fleurs plantées plus tôt ce printemps. Un matin où il n'y a rien de spécial, si ce n'est un matin de plus où je respire.

 

Tous ces moments de pur bonheur, sans compter ceux passés auprès des gens que j'aime. Des amis (es) toujours présents après 40 ans, 20 ans et les tous nouveaux qui se sont greffés ces dernières années. Chaque minute passée auprès d'eux est tout simplement des minutes de bonheur, ce n'est pas tant ce que l'on se dit, mais bien des fois ce que l'on tait, les sentiments qui nous habitent, l'amour que nous partageons. Je me sens très privilégiée d'être entourée par tant d'amour de leur part et j'espère qu'ils ressentent tout l'amour que j'ai pour eux.