web 2.0

Le CRP-Santé associé à un géant américain

Publié par Sébastien Lambotte  pour le PaperJam.

Ce jeudi, l’institut de recherche en science de la vie a conclu un nouvel accord d’échange international.

Le département d’oncologie du CRP-Santé a officialisé un partenariat avec Arthur and Sonia Labatt Brain Tumour Research Centre-Hospital for Sick Children. Le directeur de ce centre de recherche canadien spécialisé dans les tumeurs du cerveau, le professeur James Rutka, était présent ce jeudi au Luxembourg pour signer cet accord qualifié d’exceptionnel. «Notre département d’oncologie s’associe au plus grand centre de recherche nord-américain spécialisé dans les tumeurs du cerveau», a précisé le Dr Jean-Claude Schmit, directeur général du CRP-Santé.

Un partenariat rendu possible grâce à une rencontre entre les deux organismes de recherche médicale lors d’une mission soutenue par le ministère de l’Économie au Canada en mai dernier. Aussi, le directeur général du CRP-Santé a profité de la présence du ministre Étienne Schneider lors de la signature de cet accord pour rappeler combien la recherche en biomédecine pouvait être créatrice de valeur et que l’investissement dans le développement de nouvelles compétences permettait d’aboutir à de nouvelles opportunités économiques.

Le Luxembourg, depuis plusieurs années maintenant, a fait de la recherche dans les sciences de la vie, et plus particulièrement de la biomédecine, un vecteur important de diversification économique. Pour cela, le Grand-Duché entend attirer des compétences de choix et investir dans des infrastructures de pointe comme l’Integrated BioBank of Luxembourg afin de mettre en place une expertise reconnue en la matière. «Par le passé comme aujourd’hui, nous avons déjà pu conclure des accords avec des organismes de recherche à travers le monde et notre ambition est de continuer à développer ce réseau», a expliqué Jean-Claude Schmit.

Un échange riche

L’objectif de l’accord passé ce jeudi entre les deux organismes est de permettre aux deux centres un échange de personnel et de compétences attachés à la recherche sur les tumeurs cérébrales. «Au sein du département d’oncologie du CRP-Santé, le laboratoire de Neuro-Oncology Norlux, développé en partenariat avec l’Université de Bergen en Norvège, constitue l’un des plus grands centres de recherche en la matière d’Europe, a expliqué le professeur Rolf Bjerkvig, responsable du département d’oncologie du CRP-Santé. Il compte à l’heure actuelle une cinquantaine de chercheurs. Aujourd’hui, pour le développement de nos recherches dans ce domaine, nous avons le plus grand intérêt à nous connecter avec des partenaires de choix à l’échelle internationale.»

Ce rapprochement avec le Canada constitue une opportunité exceptionnelle qui doit permettre aux deux parties d’aller plus loin encore dans la lutte contre ces tumeurs du cerveau dévastatrices. «Je me réjouis des échanges qu’engendrera ce partenariat, a commenté le professeur James Rutka. Il sera bénéfique pour nos deux organismes, nos chercheurs mais aussi pour nos étudiants. Et au-delà de la valeur économique qu’il peut créer, à travers des brevets et leur commercialisation, il doit avant tout profiter aux patients qui bénéficieront en premier lieu des résultats de ce partenariat.»